Dans ces temps mouvementés, on pourrait se poser la question : D’où me viendra le secours ? Le psaume 121 va nous donner la réponse !

« D’où me viendra le secours ? »

Le secours me vient de l’Éternel, le Créateur du ciel et de la terre ! (v2). Ce psaume ne fait que nous rassurer de plus en plus sur le fait que nous sommes en sécurité avec Dieu. Le psalmiste commence par nous dire qu’on est entre les mains du Créateur de tout !

On pourrait avoir l’impression que le Seigneur pourrait dormir puisque le psalmiste dit ceci au v3 : « qu’il ne somnole pas, celui qui te garde » ! Le v4 ne peut pas être plus clair ! « Non, il ne somnole pas, il ne dort pas, celui qui garde Israël ». Cela ne cesse de continuer à nous donner confiance en Dieu ! Jamais il ne s’endort. Il est continuellement éveillé, veillant sur son peuple tout entier. Veillant sur tous ceux qui placent leur confiance en Jésus-Christ leur Sauveur.

Et à partir du v5, ce n’est plus seulement tout le peuple qui est gardé par le Créateur, mais c’est toi et moi personnellement qui sommes gardés. Cela devient très personnel. Alors qu’Il garde tout son peuple, Il te garde (v5a). Il te protège de manière permanente et se tient à côté de toi (v5b). Ni le jour ni la nuit ne sont à craindre, ni le soleil ni la lune (v6) car c’est Dieu qui est au contrôle, c’est lui ton secours ! Et si le Créateur de la lune et du soleil lui-même nous garde dans sa main et se tient à nos côtés alors qu’est-ce qu’on risque ? Rien du tout ! En tout cas, rien qui nous sépare de Dieu pour toujours !

Et si au v7 le Seigneur nous dit qu’il nous gardera de tout mal, il n’est pas question qu’il nous promette de mener une vie sans aucun soucis, non ! Mais que le Seigneur gardera toute notre vie entre ses mains (v7b). Et cela se confirme dans le dernier verset, au v8 : « L’Éternel gardera ton départ et ton arrivée dès maintenant et pour toujours » !

Si nous sommes bien évidemment comme des pèlerins ici sur terre, des étrangers résidents temporaires – comme nous le dit Pierre dans sa première lettre – nous sommes assurés que Dieu nous tiendra toujours dans sa main. Notre secours sera toujours en lui, et jamais il ne nous abandonnera ! Nous sommes en chemin, notre voyage débouche sur l’éternité. Et c’est Dieu lui-même l’auteur de notre salut qui nous gardera jusqu’à la fin, dès maintenant et pour toujours. Soyons-en assurés.

Alors que nous sommes dispersés un peu partout, soyons certains que Dieu nous promet un héritage, un héritage qui nous est réservé dans le ciel à nous qui sommes gardés par la puissance de Dieu, au moyen de la foi, pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps (1 Pi 1.4-5)

Alors d’où me viendra le secours ? Le secours me vient de l’Éternel !

Le chant qui s’intitule « Mon secours est en toi » d’Impact peut être notre prière chantée en réponse à ce psaume.[1]


[1] https://youtu.be/2zR1YhQuU_Q

Mandras Samuel, La Garenne Colombes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *